Bilan des travaux

Cordeliers des Thons

Février 2021

L'architecte sur le toit de la chapelle
Le clocher
Rez de chaussée du clocher
Vue d'ensemble des travaux
La tour fortifiée

Une grande campagne, commencée fin 2018 vient de s’achever. 5 entreprises ont travaillé au chœur et à l’avant-chœur de l’église. Cliquez sur les liens pour accéder aux différents documents permettant d’apprécier leur travail : vitraux, maçonneries, huisseries, couvertures sous la surveillance de l’Agence Pierre Bortolussi :

 

 

 

 

 

Certes encore modeste par rapport à ce qui reste à faire, une étape a été franchie. Une nouvelle fois, notre église médiévale revient de loin.

Depuis 2006, environ 600.000 euros ont été investis dans les travaux, et il en faudra bien davantage pour les achever. La DRAC a largement contribué, le conseil régional Grand-Est aussi, de même que le département des Vosges, la Fondation du Patrimoine, la Fondation des pays de France du Crédit Agricole, et bien sûr l’association Saône lorraine, propriétaire. Donner les proportions serait fastidieux et à réajuster, car l’église est classée et le logis conventuel est inscrit, ce qui complique les calculs. Une deuxième souscription a été lancée par la Fondation du Patrimoine.

A présent close, elle a  rapporté presque 15.000 euros. Par ailleurs, le réfectoire d’été et les cellules de l’étage ont été restaurés par des chantiers d’insertion, avec un résultat tout à fait encourageant. En bref, en presque 15 ans, sans compter les campagnes précédentes, les choses ont avancé à grande cadence, non sans problèmes, « sueur et larmes ». Malgré tout, les résultats sont encourageants, sinon spectaculaires.

Que reste-t-il à faire ? Reprendre le chœur et la nef dans leur totalité, repaver le sol en tommettes, reposer les ultimes vitraux, rendre aux chapelles funéraires des Châtelet leur allure et leur lustre d’antan, voilà ce qui pourra ou pourrait se faire, si le temps reste favorable à l’association, et si l’aide extérieure continue à agir. Vu ce qui a déjà été réalisé, la confiance reste à l’ordre du jour.

Mais que pourra-t-on faire des bâtiments et de l’église remis à neuf dans le respect du passé ? L’association, qui a à son actif la création d’un musée du verre à Hennezel (88260), le fléchage et le pancartage avec commentaire des églises du secteur, qui a réalisé fêtes, conférences, colloques et autres manifestations, et qui veille farouchement sur l’architecture ancienne des bourgs et villages de son ressort, veut faire de l’église un musée d’art sacré, mais aussi un centre de rencontres et d’animations culturelles : cette église construite dans le sillage du grand mouvement lancé par François d’Assise restera un espace de recueillement, mais aussi d’ouverture sur l’extérieur. Quant au logis conventuel, outre les repas et fêtes qu’il pourra proposer et offrir, il servira aux associations villageoises du secteur. Le grand chantier du couvent des cordeliers des Thons est une lueur d’espoir dans un espace rural marqué par le doute, le découragement et parfois l’abandon.

Le samedi 20 juin prochain, notre AG aura lieu sur place : après le repas dans le réfectoire d’été, une visite complète aura lieu, puis un concert sera donné dans l’église.

Association
Saône Lorraire

3 avenue de Lattre-de-Tassigny 57000 METZ

Tél : +33(0) 6 74 25 54 37